top of page
Search

Un cheminement initiatique jusqu'aux clubs de Strip-Tease


Un cheminement initiatique aux clubs de Strip-Tease article de blog par Sophie Atlan (SoExotic), PoleFit Studio tel aviv Israel,

Chacun cherche son destin.

Les chemins empruntés pour aller à la rencontre de soi sont jalonnés de prises de choix, d'accomplissements et d'épreuves.

J'ai toujours été portée par la quête du beau, inspirée par l'esthétisme de la sensualité et fascinée par l'expression de soi au travers de l'art. Tout semble s'unir dans l'énergie du mouvement. Chercher, créer et produire le beau en toute chose, c'est nourrir l'essence et la magie de la vie.

Ma source première d'exploration, c'est la matière humaine. Le rapport au corps demande à être régulièrement interrogé, revisité pour renaitre à lui-même. Il doit être à la fois honoré et hors des tabous ; il doit pouvoir se mouvoir entre plusieurs états, s'étendre et revenir à son point d'origine. Il se modèle au fil de l'histoire, telle une pâte que l'ont pétrie avec poigne et amour.



Quand le corps devient une matière artistique

The show must go on !

Mes premiers pas dans la représentation artistique et publique de la danse, autrement dit des shows, débutaient dans les années 2016-2017. Une amie danseuse m'introduisait dans ce monde extravagant que je n'ai depuis jamais quitté. Durant cette période, je dansais, je défilais, et posais vêtue de costumes fantasmagoriques, pour divertir les foules lors d'événements privés et publics – je vous partagerai bientôt les photos et récits atypiques de ces performances. J'avais également participé à deux compétitions de pole danse exotique. Ces expériences transforment le corps en matériel de travail, de performance et d'émerveillement.

Enfin, pour en revenir à la Pole Danse, j'ajouterai que c'est un sport artistique hypnotisant et hors du commun tant il produit une forte charge sensuelle et émotionnelle. Cette pratique est parfois encore incomprise, jugée, associée aux clubs de striptease sulfureux et à l'image immuable de la femme-objet. Cette femme ultra-sexualisée, légère, envoûtante, possiblement fatale. Une île des plaisirs accessible moyennant finance ; un pouvoir merveilleux qui ne lui appartient plus vraiment, une femme au service des envies et désir de ces messieurs. Voilà ce qu'évoque le striptease et ses clubs. Sans doute résonnait-il de la même façon dans mon esprit et c'est une réalité, mais elle n'est que partielle. Seule l'immersion totale permet de comprendre, d'incarner un pleinement un rôle et de jouer le jeu dans sa totalité. Se comporter selon les standards, normes et règles convenues ou tacites d'un milieu est l'unique voix pour se faire sa propre opinion. Parce que le dépassement de soi et la découverte des mondes de la pole dance m'apparaissaient comme l'élément moteur de mon cheminement, il m'est apparu indispensable d'infiltrer des clubs de striptease desquels j'en collecterais des pépites pour la vie.



Mais... D'où m'est venue cette idée (folle) ?

La découverte de la pole danse.

Un cheminement initiatique aux clubs de Strip-Tease article de blog par Sophie Atlan (SoExotic), PoleFit Studio tel aviv Israel,

Fanatique absolue de gym en salle de sport depuis quelques années déjà, j'en appréciais les résultats physiques, mais constatais des lacunes quant au développement de l'intelligence fonctionnelle et émotionnelle de mon corps. Comme un vide dans l'expression réelle et naturelle de ma nature profonde. À la salle, je répétais des mouvements mécaniques, peu fonctionnels, et même si je développais toujours de nouveaux exercices, cela ne suffisait pas à mon corps pour se sentir complet et à mon âme de vibrer.

J'entamais quelques recherches sur le web et découvrais la pole danse, sport si peu connu à l'époque. Je découvrais avec émerveillement un nouvel univers rempli de promesses ; une exploration tout en puissance et sensualité. Un monde ou l'art et la créativité ouvrent des possibilités infinies. Je flashais sur les talons de danse incroyable aux designs colorés, pailletés, ça brillait de mille feux dans ma tête. Il fallait passer à l'action !

Je décidais alors de m'inscrire à quelques classes de pole dance pour débuter, mais l'enseignement me semblait de piètre qualité et l'ambiance peu chaleureuse. Alors, en autodidacte que je suis, je décidais que je l'apprendrais seule, à l'instar de la musculation en salle de sport. Quelque temps plus tard, je recevais ma barre ainsi que mes talons de pole danse ! C'était ça que je voulais ; explorer ma féminité tout en y mettant une touche pimentée, artistique et atypique. Je la voyais s'exprimer au travers de la symbolique érotique du talon. Je la percevais se prolonger à l'infini dans l'esthétique d'une jambe embellie par le scintillement et la couleur de la chaussure. Je l'imaginais se déployer en moi, projetant sur mon écran mental la danseuse professionnelle en devenir.

L'aventure pole danse pouvait commencer ! Elle prendra la forme d'un métier en 2018 suite à l'obtention d'un diplôme d'instructrice de pole dance. Une véritable révélation que de transmettre le meilleur de soi-même au service de l'évolution d'autrui. Je me sentais à ma place, dans un métier vertueux, capable de développer le corps, l'esprit et la fibre artistique. Malheureusement encore peu répandue sur Tel-Aviv à cette époque, la clientèle était rare. Je cherchais des solutions pour gagner de l'argent au travers de la pole danse et devinez quoi...




Mon strip tour en Europe!

L'année 2019, la bascule.

Un cheminement initiatique aux clubs de Strip-Tease article de blog par Sophie Atlan (SoExotic), PoleFit Studio tel aviv Israel,

C'est ainsi que fin février 2019, je suis partie à l'exploration du beau, de la danse et de la performance à travers différents clubs de Strip-tease situés à Paris, Genève et Londres.

Je souhaitais intégrer des clubs haut de gamme et de bonne réputation et de culture européenne. Je pensais partir pour deux semaines et commencer par un club parisien, mais le goût pour l'aventure m'a poussé à prolonger mon périple pendant plus de trois mois.

Intense, enivrant, inspirant et bien sûr épuisant, ce challenge a su me tenir en haleine et débordante d'énergie six jours par semaine.


L'aventure s'est lancée sur le pari (un peu fou) d'être embauchée au Pink Paradise de Paris à l'issue d'une audition sur place. Habitant à Tel-Aviv, je ne pouvais nier le risque d'un échec et pourtant, ma décision de découvrir cet univers était sans faille. J'avais pris contact avec le club pour tenter de jauger mes chances d'embauches, mais la réponse fut sans appel ; "nous embauchons nos danseuses sur place, lors d'une audition que vous passez devant le personnel du club".

Malgré mes craintes et ma peur de l'inconnu, je me sentais tout de même à la hauteur pour faire face à la situation, réussir cette audition et remporter mon pari. L'expérience fut reçue positivement par mes proches et leur soutien précieux. La présence de ma sœur ce jour-là fut une véritable chance ; virtuose du maquillage et de la mode, la séance relooking fut aussi exaltante que réconfortante. L'énergie d'enthousiasme et de joie partagée avec ma sœur avait joué une part importante dans le succès qui était à venir. Je me souviendrais toujours du jour de l'audition, où lorsque ma sœur et moi vîmes le logo mythique du club, avançant vers la porte d'entrée, remplies d'excitation et d'appréhension... (Je vous invite à lire mon article sur mes premiers pas au Pink Paradise, si ce n'est pas déjà fait) ! )

J'aime ces moments où il n'est plus possible de faire marche arrière, où la pensée n'a plus sa place, où seule l'action compte au service du dépassement de soi. C'est précisément dans ces instants où la vie révèle ses secrets.



Je vous raconterais...

Sans détours ni tabous.

Un cheminement initiatique aux clubs de Strip-Tease article de blog par Sophie Atlan (SoExotic), PoleFit Studio tel aviv Israel,


Après environ trois semaines au Pink Paradise, j'ai pris le départ pour Genève afin d'explorer d'autres horizons aux noms d'Aigle Noir et de Sensi Strip Club. Puis je suis remontée dans un avion pour le Sophisticat de Londres. Enfin, j'ai terminé l'aventure par un second séjour au Sensi de Genève. Je vous raconterais cet épisode fort singulier de l'Aigle Noir, un moment entre ciel et sous-terre, mais riche d'enseignements et de souvenirs mémorables. Comme si le meilleur était toujours réservé pour la fin, je vous raconterais la suite de mon périple au Sensi, qui de loin, reste mon club favori dans une ville que j'ai adorée. J'y ai ressenti une énergie folle alors que j'arrivais physiquement au terme d'un peu plus de deux mois de danses effrénées, chaque soir de 21 heures jusqu'au petit matin.


Je vous raconterais comment j'ai tenu le coup, comment j'ai tout fait pour tenir la ligne, comment j'ai tout appris en essayant, en observant, en imaginant...

Quel était mon rythme de vie, les bons choix et les erreurs qu'un tel style de vie ne pardonne pas. Je vous raconterai quel ressenti nous traverse l'orque l'ont fait un Strip-Tease, lorsque le contact établi avec un client est différent des autres, lorsque le travaille devient un espace de jeu, ou encore lorsqu'un client vous propose de le suivre à son hôtel.

J'ai vu et entendu tout ce qui ne se dit pas, tout ce qui souffle à l'oreille ou se cache dans les salons privés. J'ai appris tant de choses que beaucoup d'entre elles restent encore endormies dans les voiles de ma mémoire. Je vous raconterai tout au fur et à mesure de mes inspirations et du contexte via lequel ces écrits me parviennent.


To be continued


Sophie Atlan (SoExotic)

14 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page